26 oct. 2016

Être écolier au Cambodge

3ème jour de tournage : nos reporters ont interviewé Marion Duvauchel qui s'investit pour l'éducation des jeunes cambodgiens, dans un village près de Phnom Penh.

Voici les informations recueillies :

- il y a entre 40 et 45 élèves par classe dans le primaire
- l'école rassemble des enfants d'autres villages
- ils peuvent prendre le bus pour s'y rendre
- des élèves vont à l'école que le matin et d'autres que l'après-midi pour qu'un maximum d'enfants puissent être scolarisés
- la plupart des familles sont pauvres et des enfants n'ont ni cahiers ni crayons
- les professeurs ne sont pas toujours bien formés

Marion Duvauchel a fondé un centre qui met à disposition des enfants des fournitures scolaires, ordinateurs, livres, jeux… Il est situé près d'une école primaire et d'une école chrétienne.

Dans l'école privée il y a une vingtaine d'enfants dans une classe, de 4 ans à 10/12 ans. L'enseignante les éduque et on les nourrit. La plupart des enfants  sont ceux qui n'ont pas pu aller à l'école. Le bâtiment a été récemment remis en état car de l'eau pénétrait dans les salles.

Actuellement les enfants sont en vacances, ils commencent en novembre (3/4 mois de vacances qui se calent en fonction du climat : saison des pluies). Ils ont aussi des jours fériés. C'est un pays bouddhiste mais il y a aussi des chrétiens.

En savoir + sur le "Festival des Écoles du Monde" : www.taoume.com


photo de M.Duvauchel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire